COVID-19 VS LE ZÉRO DÉCHET : Épicerie Loco

La pandémie est venue modifier les pratiques des entreprises zéro déchet, qui ont dû s’adapter rapidement et relever de nombreux défis en peu de temps. Plusieurs d’entre elles ont accepté de nous partager leur expérience et la manière dont elles envisagent la suite.

3 questions à...

Épicerie Loco

Quel a été l'impact de la pandémie sur vos pratiques zéro déchet ?

En tant que service essentiel, la boutique devait rester ouverte pendant le confinement, mais avec des protocoles d’hygiène renforcés. Nous nous sommes adaptés de manière progressive selon les instructions du gouvernement. Les contenants réutilisables n’ont jamais été interdits à aucun moment mais le client est le seul à y toucher du début à la fin. Le commis ne les manipule pas. On a aussi continué de reprendre les consignes mais pas de manipulation par l’employé : le client les dépose dans un bac lui-même.

Au début du confinement, la clientèle a diminué donc nous avons développé le service de livraison pour trouver une solution, même si, bien sûr, on préfère le contact direct! Une équipe entière s’est consacrée aux commandes à notre entrepôt donc ça prenait une réorganisation totale. Il y a eu beaucoup d’aléas et quelques erreurs au début avec les commandes en ligne mais les clients étaient super compréhensifs! On prend constamment le pouls de ce que veut le client donc on continuera la livraison tant qu’il y aura de la demande.

On a aussi développé les ateliers en ligne pour répondre au besoin de s’occuper à la maison. On recommencera la version physique dès qu’on pourra. Mais par exemple en hiver quand il fait froid, on continuera peut-être aussi la version en ligne.

Restez-vous persuadé de la pertinence du zéro déchet ?

Bien sûr! D’ailleurs, les clients nous disent qu’ils ont hâte de revenir à leurs pratiques zéro déchet. Je ne pense pas que les gens ont mis une croix dessus. C’est sûr que certaines choses vont changer mais on s’adaptera, sans remettre en cause notre démarche écoresponsable.

On a d’ailleurs vu passer beaucoup d’articles sur l’environnement. On dirait que les gens ont pris le temps de s’informer. On a remarqué que cette pause a aussi fait du bien à la planète, etc.

Si tout le monde embarquait, la société post COVID serait plus résiliente.

Que diriez-vous au consommateur pour le rassurer sur les vertus du zéro déchet ?

On a établi un dialogue pour recueillir les suggestions des clients et leur retour d’expérience sur les mesures mises en place. Ça nous permet de nous améliorer constamment. Nous avons toujours le souci de connaître notre clientèle et ses attentes. On voulait mener la réflexion avec eux. C’est pour ça aussi qu’on a créé une infolettre spéciale COVID et qu’on communique sur les mesures prises dans nos magasins.

Êtes-vous inquiets pour la suite de vos activités ?

Non, au contraire, on ouvre même une nouvelle succursale sur le Plateau !

Propos recueillis auprès de Ariane Archambault, Coordonnatrice en communication chez Épicerie Loco